Serge Haroche

Share Button
Serge Haroche

Serge Haroche

Serge Haroche : Né le 11 septembre 1944 à Casablanca, est un physicien français travaillant dans le domaine de la physique quantique. Le 2 juin 2009, il reçoit la médaille d’or du CNRS.
Formation : Université Pierre-et-Marie-Curie, École normale supérieure. En 1967, il entre au Centre national de la recherche scientifique2 successivement comme attaché de recherche (1967-1971), chargé de recherche (1971-1973) et maître de recherche (1973-1975). Il passe par ailleurs un an dans le cadre d’un stage post-doctoral à l’Université Stanford de 1972 à 1973 dans le laboratoire de Arthur Leonard Schawlow. Il est nommé professeur titulaire à l’université Paris-VI en 1975 et y exerce jusqu’en 2001, date à laquelle il est nommé au Collège de France. Il exerce en même temps dans d’autres institutions, notamment comme maître de conférences à l’École polytechnique de 1973 à 1984, professeur invité à l’Université Harvard en 1981, professeur à mi-temps à l’Université Yale de 1984 à 1993, et dirige le département de physique de l’École normale supérieure de 1994 à 2000. Il est nommé membre senior de l’Institut universitaire de France en 1991 pour une durée de cinq ans, renouvelée en 1996. Il est élu en 2001 professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de physique quantique. Le , Serge Haroche est élu, par ses pairs, administrateur du Collège de France.

Serge Haroche est un spécialiste de physique atomique et d’optique quantique. Après une thèse sur l’atome habillé effectuée sous la direction de Claude Cohen-Tannoudji (1967-1971), un lauréat du prix Nobel, il a développé dans les années 1970-1980 des méthodes nouvelles de spectroscopie laser basées sur l’étude des battements quantiques et de la superradiance. Il s’est ensuite intéressé aux atomes de Rydberg, états atomiques géants que leur sensibilité aux micro-ondes rend particulièrement bien adaptés à des études fondamentales sur l’interaction matière-rayonnement. Il a montré que ces atomes, couplés à des cavités supraconductrices contenant quelques photons, constituent des systèmes idéaux pour tester les lois de la décohérence quantique et pour démontrer qu’il est possible de réaliser des opérations de logique quantique prometteuses pour le traitement de l’information. Nommé en 2001 professeur au Collège de France dans la chaire de physique quantique, Serge Haroche dirige le groupe d’électrodynamique quantique en cavité au sein du laboratoire Kastler Brossel, qui dépend de l’École normale supérieure, de l’université Pierre-et-Marie-Curie et du CNRS. En 2006-2007, son cours au Collège de France portait plus précisément sur l’information quantique. En , il est nommé administrateur du Collège de France. Le , il se voit décerner le prix Nobel de physique avec l’Américain David Wineland pour leur recherche concernant la mesure et la manipulation des systèmes quantiques individuels.

Crédits Wikipédia Serge Haroche

Share Button

Laisser un commentaire