La télévision en 1960

Share Button
La télévision en 1960

Les speakrines de la télé en 1960

En 1960, la télévision était sage avec ses quatre speakerines, Catherine Langeais, Jaqueline Huet Jacqueline Caurat et Anne-Marie Peysson. Les téléspectateurs veillaient au respect de la morale et le poste de télévision faisait partie de la famille. On parlait d’un réalisateur osé, Jean-Christophe Averty, et de son émission Les raisins verts, mais c’était bien peu de chose. En 1964, Noëlle Noblecourt, présentatrice, a été licenciée pour avoir montré ses genoux sous une minijupe. Cela a fait couler beaucoup d’encre.

La piste aux étoiles de Gilles Margaritis

La piste aux étoiles de Gilles Margaritis

La mode au-dessus du genou, arrivait dans les émissions comme Dim Dam Dom et avait un petit côté « soixante-huitard ». La différence est grande entre la retenue pudibonde de la télévision des années 1960 et les émissions d’aujourd’hui ! On parlait des blousons noirs et des problèmes soulevés par l’actualité sociale. La télévision retransmettait quelques images de débordements.

Dim Dam Dom (1966)

Dim Dam Dom (1966)

Les Shadoks

Les Shadoks

Les films ou émissions qui pouvaient être sujets à controverse portaient un « carré blanc ». L’émancipation est arrivée par l’image, les commentaires restaient toujours très stricts. À partir de 1970, le carré blanc s’efface peu à peu du petit écran, les sujets des émissions parlent plus clairement du changement de société, le témoignage des profanes est privilégié, la parole se libère.Les mises en scène rigides cèdent le pas à des images plus brutes, plus crues où les témoins apparaissent désormais à visage découvert. Aujourd’hui,  les mises en garde « déconseillé au moins de 10, 12, 16 ans » ont un effet plutôt contraire à leur signification. L’exhibition au grand jour de l’intimité, des blessures cachées ou des problèmes psychologiques, fait recette. Avec la libération des mœurs, le territoire de l’indicible ne cesse de se réduire. Le scandale, le goût de la provocation et la violence sans limite à hautes doses, s’imposent comme deux forts gages d’audience…
« Les Shadoks » est une série télévisée d’animation française en 208 épisodes de deux à trois minutes, créée par Jacques Rouxel, produite par la société aaa (animation art-graphique audiovisuel). La série a été diffusée entre le 29 avril 1968 et 1973 (trois premières saisons) et à partir de janvier 2000 (quatrième saison) sur Canal+ et rediffusée la même année sur Cartoon Network, et aussi rediffusée dans Cellulo sur La Cinquième. Actuellement, la série est rediffusée depuis 2010 sur Gulli et Boomerang et sur Gong.
Petit clin d’oeil à GGBon !

Le Petit Train rébus, de la mémoire par TVVORE47

Crédits Wikipédia (Shadoks)

Share Button

Laisser un commentaire