Mes aides auditives ReSound LiNX2 sur mon IPhone 6S

Share Button

Mes aides auditives ReSound LiNX2 sur mon iPhone 6S

L’apparition des aides auditives à technologies numériques sur iPhone a permis des progrès majeurs concernant l’audition.
Le développement des aide auditives numériques ont permis des corrections sur plusieurs bandes de fréquences et d’établir des programmes spécifiques en fonction de l’environnement. Ces techniques procurent une qualité sonore et un confort inégalés à ce jour. Elles sont même devenues confortables et discrètes.

Mes aides auditives ReSound LiNX2 et mon IPhone 6S

Mes aides auditives ReSound LiNX2 et mon IPhone 6S

L’iPhone, une télécommande et un micro déporté :
GN ReSound, un des meilleurs fabricants d’aides auditives (à mon avis), propose le modèle LiNX2 certifiée Apple MFi (Made For iPhone). Ces aides auditives sont aussi le nom de LiNX2. Elles sont compatibles avec mon iPhone 6S, mon iPad Air et mon iMac en Bluetooh 4.0 de dernière génération, AirPlay, mais aussi en connection sans fil sur la bande des 2,4 Ghz.
En pratique, qu’est-ce que cette compatibilité signifie ?
Cela permet de jumeler les aides auditives avec l’iPhone et de les contrôler comme on pourrait le faire avec une télécommande standard.
Pour cela, iOS intègre dans le menu Accessibilité une option Appareils Auditifs. Comme tous les jumelages Bluetooth, cette opération est très simple. Il faut éteindre puis rallumer les écouteurs pour déclencher la recherche Bluetooth. Une fois les deux jumelages effectués (un pour chaque écouteurs), ils apparaissent dans le sous-menu Appareils Auditifs.

Mes aides auditives ReSound LiNX2 sur mon iPhone

Mes aides auditives ReSound LiNX2 sur mon iPhone6S

Les écouteurs apparaissent dans un sous-menu des réglages d’accessibilité :
En cliquant sur le nom de l’appareil, les informations et fonctions suivantes sont disponibles :
* Usure des piles pour les deux aides : utile quand on doit les changer à peu près toutes les semaines,
* la possibilité de connecter ou déconnecter les flux gauche ou droite,
* le volume (global ou canaux indépendants),
* le programme choisi (parmi ceux définis par l’audioprothésiste lors de la mise en service),
* l’écoute en temps réel : la possibilité d’utiliser les micros de l’iPhone comme source sonore afin de mieux écouter un interlocuteur dans une ambiance bruyante.
* de passer en mode connecté sans fil en 2,4 Ghz et en Bluetooth 4.0 avec l’unité ReSound Streamer2.
* De passer sur le canal spécifique « Musique » créé à ma demande.

Le parcours :
Mon médecin spécialiste ORL m’a fait passer un scanner audio et des tests en chambre sourde afin d’établir un audiogramme très précis de mon déficit auditif.
Mon audioprothésiste a établi les programmes de correction en fonction des déficiences et des essais réalisés lors des phases d’adaptation. J’ai demandé d’établir un programme spécial « Musique » qui ne corrige que le déficit et donne une courbe linéaire, (utile pour écouter mes écoutes Focal Solo6).
La fonction « écoute en temps réel » est réellement pratique. Elle permet d’utiliser le micro de l’iPhone pour capter une conversation dans une ambiance bruyante, d’amplifier la voix de la personne écoutée et de l’entendre parfaitement directement dans les prothèses. C’est utile et cela fonctionne bien. Cerise sur le gâteau on peu même brancher un micro déporté !

Depuis le Centre de contrôle dans l’iPhone, il est possible de sélectionner l’aide auditive comme sortie son, que ce soit pour la musique, les vidéos, voire les appels FaceTime. Il est donc possible de téléphoner ou d’écouter de la musique en utilisant les écouteurs, et en bénéficiant en plus de leur correction. À tout moment, on peut basculer entre l’aide auditive et le haut-parleur de l’iPhone.

 

 

 

 

Avec mes aides auditives ReSound LiNX2 et en plein travail !

Des aides connectées :
Grâce au GPS de l’iPhone, il est désormais possible de basculer automatiquement sur un programme type lorsque l’on arrive dans un lieu prédéterminé. En arrivant par exemple dans un restaurant que l’on sait bruyant, il suffit de définir le lieu dans l’application et l’iPhone basculera les écouteurs sur le programme de correction prédéfini. C’est simple et ça fonctionne comme il se doit et surtout de localiser les aides auditives avec un détecteur de proximité. C’est toujours utile pour rechercher un ensemble vendu plus de 4.000 €, si celui-ci ne se trouve plus à sa place habituelle, c’est-à-dire sur les oreilles ou rangé dans sa boite.

Au final :
L’usage au quotidien des aides est grandement facilité car tout devient totalement contrôlable, immédiatement et très facilement. Ce concept n’est pas encore généralisé car la grande majorité des personnes audio-déficientes n’ont pas encore l’habitude des smartphones. Il est certain que dans les années à venir, de plus en plus de personnes basculeront pour la gestion sur leur iPhone.
L’intégration à iOS est parfaite et totale. Il n’existe pas, à ce jour, de meilleure solution (à mon avis).
Cet article n’a absolument pas pour objectif de promouvoir ce type d’appareil mais d’apporter mon témoignage. On n’achète pas des aides auditives à plusieurs milliers d’euros pour le plaisir, mais pour combler une déficience. La vraie nouveauté ici est de voir que l’iPhone, le Bluetooth 4.0, le wifi, le programme MFi et la connection sans fil 2,4 Ghz, permettent d’aller plus loin qu’avec des prothèses d’ancienne génération. C’est (presque) cool de porter ce type d’appareil (si, si !) et dans tous les cas le handicap est oublié.
À noter :
que le coût des aides auditives ne se résume pas qu’à l’achat. Il faut ajouter la prestation de l’audioprothésiste qui effectuera pendant cinq ans tous les réglages, adaptations et ajustements des appareils ainsi que les pièces détachées en cas de casse. Les appareils sont garantis pendant toute cette période.

Le site de ReSound LiNX2
Mon site en Flash.
StanisMusique
Mon Facebook

Share Button

Laisser un commentaire